Général

Des scientifiques viennent de détecter des ondes gravitationnelles d'étoiles à neutrons en collision

Des scientifiques viennent de détecter des ondes gravitationnelles d'étoiles à neutrons en collision



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Le 17 août à 8 h 41 HE, des scientifiques ont détecté des ondes gravitationnelles provenant de la collision de deux étoiles à neutrons à 130 millions d'années-lumière de la Terre. Non seulement cet événement a été vu par des équipements de haute technologie, mais il était également détectable par des télescopes légers ordinaires. Cela signifie que les scientifiques ont simplement obtenu un aperçu sans précédent de cette collision cosmique massive.

leObservatoire des ondes gravitationnelles de l’interféromètre laser (LIGO) les télescopes devaient s'éteindre en août, mais juste avant que ce moment ne vienne, leurs observatoires à Washington et en Louisiane ont détecté de faibles signaux d'ondes gravitationnelles. Les ondes gravitationnelles ont été observées pour la première fois en septembre 2015, mais uniquement grâce à un équipement spécial sous la surveillance de LIGO. Pour beaucoup, cela signifiait que la découverte n'était pas validée car il n'y avait pas de vérification externe que ce qui avait été observé était en fait des ondes gravitationnelles. Cependant, avec cette nouvelle observation des ondes gravitationnelles faites en lumière visible, leur existence peut être entièrement confirmée ainsi que la validation concrète de la théorie de la relativité générale d'Einstein.

Trois observatoires d'ondes gravitationnelles ont relevé cet événement le plus récent en août. Avec ces trois points de données différents, les astronomes ont pu localiser exactement où la fusion des étoiles à neutrons s'est produite jusqu'à une petite partie du ciel.

NASA (@nasa) 'dans paylaştığı bir gönderi ()

Une fois l'emplacement identifié, LIGO a fait passer le mot à la communauté astronomique et rapidement, 70 télescopes au sol ont fouillé le ciel à la recherche des restes de l'explosion.Ils l'ont rapidement trouvé.

Les ondes gravitationnelles sont si importantes pour notre compréhension de la physique car elles valident essentiellement la théorie de la relativité générale. La théorie d'Einstein a prédit une série d'ondes gravitationnelles émanant de la fusion de deux trous noirs, ce qui est exactement ce que l'observance de septembre 2015 a prouvé. Les scientifiques se sont spécifiquement concentrés sur la fusion de grands objets, comme les trous noirs et les étoiles à neutrons pour détecter les ondes gravitationnelles. Au fur et à mesure que ces deux objets se rapprochent l'un de l'autre, la rotation augmente en fréquence jusqu'à ce que la rotation soit plusieurs fois par seconde. Ce cycle rapide se traduit par de grandes ondes gravitationnelles qui traversent notre univers à la vitesse de la lumière. Dans ces deux cas précédents, bien qu'évanouis, ils ont été détectés par des instruments ici sur terre.

Cette découverte a été la première faite grâce à l'observation d'étoiles à neutrons en collision et est peut-être la plus importante faite par LIGO à ce jour. Les trous noirs, tout en étant parfaits pour détecter les ondes gravitationnelles, car ils ne permettent aucune émission de lumière, ils ont rendu très difficile la localisation de l'événement. Maintenant, comme la découverte a été faite grâce à des étoiles à neutrons, les scientifiques ont pu localiser l'emplacement et observer les effets de l'événement.

Jusqu'à cette découverte la plus récente, la lumière était le seul moyen pour les astronomes d'étudier des objets dans l'espace. Cette nouvelle découverte prouve que les ondes lumineuses et gravitationnelles peuvent être utilisées pour étudier de nouveaux événements célestes. Cela donne aux scientifiques et aux astronomes un nouveau point de données qui commence l'ère de «l'astronomie multi-messagers».

Non seulement cette nouvelle découverte marque une réalisation de validation révolutionnaire en astronomie, mais elle commence également la révolution astronomique de l'astronomie multi-messagers. Avec deux points de collecte de données pour les événements célestes, les recherches futures seront bien accélérées et faire de nouvelles découvertes ne sera que plus facile.

Cette découverte mémorable changera à jamais la façon dont nous comprenons l'univers qui nous entoure…

écrit par Trevor English


Voir la vidéo: Dernières Découvertes de lAstronomie Gravitationnelle (Août 2022).